La Porte Mandrin, porte de la Châtelaine


Ces deux portes distantes d’une dizaine de mètres et reliées par des murs latéraux forment un sas découvert. L'une d’elle comporte un oratoire dédié à Notre-Dame de Bon Secours, vraisemblablement à l'époque médiévale. C'est à cette Vierge que l'on aurait donné le nom de Châte-laine. Si la statue date du XVIIIème siècle, la porte est citée dès 1372.