Le Couvent des Ursulines et l’Hôpital


Des deux couvents établis à Saint-Bonnet-le-Château au début du XVIIème siècle, seul subsiste celui des Ursulines, créé vers 1620 par la volonté de pieuses dames de vivre en communauté. Françoise de Bermond, introductrice de l'ordre des Ursulines en France, choisit d'y finirses jours en 1622.

Les religieuses sont dispersées en 1792, cédant la place à l'hospice, l'actuel hôpital, qui occupe toujours les lieux.

Edifié selon un plan en U, le bâtiment pofite de la déclivité du terrain pour affirmer sa mon-mentalité. L'aile gauche sera reconstruite dans les années 1850 pour les besoins de l'hospice. L'aile droite comporte une remarquable chapelle* consacrée en 1621.